Candidats En Marche ! : des politiques, des inconnus et quelques célébrités

22872

Le mouvement d’Emmanuel Macron a présenté jeudi 428 premières investitures pour les élections législatives des 11 et 18 juin, dont la moitié de femmes, et 52 % de personnes issues de la société civile. Certains des candidats ne sont pas inconnus.

Des profils qui signent « le retour définitif des citoyens au cœur de notre vie politique ». C’est ainsi que le secrétaire général d’En Marche !, Richard Ferrand, a présenté les 428 premiers candidats (le nombre de circonscriptions est de 577) qui porteront l’étiquette La République en marche aux législatives. Qui sont ces candidats. Voici quelques chiffres pour mieux cerner leur profil :

  • 52 % sont issus société civile et n’ont jamais exercé de mandat électif
  • 95 % ne sont pas des députés sortants
  • 214 femmes / 214 hommes
  • 93 % en activité professionnelle
  • 2 % sont en recherche d’emploi
  • 4 % sont retraités
  • 1 % sont étudiants
  • 46 ans de moyenne d’âge (de 24 à 72 ans)

Parmi les 428 candidats investis, certains sont loin d’être des inconnus. Voici les noms qui ont déjà filtré :

  • Le mathématicien Cédric Villani investi dans l’Essonne
  • Gaspard Gantzer, conseiller de Hollande, investi en Ille-et-Vilaine, à Rennes
  • Les ex-magistrats Eric Halphen et Laurence Vichnievsky figurent parmi les investis
  • Dans le Gard, l’ancienne torera Marie Sara investie face à Gilbert Collard
  • Le sociologue Jean Viard a été investi dans la 5e circonscription du Vaucluse
  • L’ancien patron du Raid Jean-Michel Fauvergue est investi en Seine-et-Marne
  • A noter : plusieurs couacs ont conduit à la publication d’une liste amendée dans la soirée de jeudi. Ont été finalement enlevés de la liste intiale : Mourad Boudjellal, président du RC Toulon, annoncé investi dans le Var, le député sortant PRG du Pas-de-Calais, Stéphane Saint-André, qui a refusé d’être investi et Augustin Augier qui a démenti être candidat dans la 9eme circonscription des français établis hors de France. Par ailleurs, le député MoDem sortant de La Réunion, Thierry Robert, condamné pour diffamation a été exclu de fait d’une investiture.
PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici