François Fillon : «J’ai raccroché, et je ne m’en porte pas plus mal»

2730

L’ancien Premier ministre, qui a quitté la vie politique, fera une courte apparition demain à la réunion de Force républicaine.

Fou de rage ! Quand il a découvert l’article que lui a consacré début novembre « le Point », François Fillon n’a pas décoléré. Lui qui prend soin de rester en « retrait de la vie politique » depuis sa défaite au premier tour de l’élection présidentielle, n’a pas apprécié que certains, autour de lui, s’épanchent sur sa nouvelle vie. « Il était hors de lui, exaspéré qu’on parle à sa place et qu’on rapporte des anecdotes pas forcément à son avantage », raconte un proche. Comme ses vacances en Islande, à la fin de l’été, où il s’est baigné dans les sources d’eau chaude… nu avec son épouse Penelope. Et bien sûr cette virée en Angleterre pour une partie de chasse au chevreuil avec son ami Henri de Castries, le week-end du 13 mai, alors que la France suivait l’investiture d’Emmanuel Macron à l’Elysée.

« Je suis désormais loin de tout ça. J’ai raccroché, et je ne m’en porte pas plus mal », martèle-t-il aux rares visiteurs du monde politique avec qui il a gardé le contact. Demain matin pourtant, le candidat malheureux va replonger quelques instants dans sa « vie d’avant ». Pour l’assemblée générale de Force républicaine, à la Maison de la chimie (Paris VIIe), où il va officiellement passer le flambeau de la présidence à Bruno Retailleau. Juste une courte prise de parole, et à huis clos. « Il ne s’éternisera pas. Force républicaine doit vivre au-delà de François Fillon », confie Vincent Chriqui, son ancien directeur de campagne. « Il va falloir se réinventer », poursuit Retailleau, alors que certains s’interrogent sur le devenir de ce microparti. « J’ai beaucoup d’amitié pour Bruno, mais je ne vois pas quel espace politique peut avoir aujourd’hui Force républicaine sans François Fillon », reconnaît l’ex-sénatrice Caroline Cayeux, qui ne devrait pas passer demain. Pas plus que Valérie Pécresse, qui a décidé de prendre ses distances. Et même Jérôme Chartier, officiellement retenu ce week-end « pour une remise de décoration d’un ami à Abou Dhabi », dit-il.

Fillon, lui, a en tout cas la tête ailleurs. « Dimanche, il ne vient pas pour faire une apparition… mais plutôt pour acter sa disparition », ironise d’ailleurs un parlementaire LR. Car depuis qu’il a rejoint fin août Tikehau Capital, une société de gestion d’actifs et d’investissement, comme associé, l’ancien Premier ministre savoure sa nouvelle vie. « Il prend son nouveau job très à cœur et met à profit son excellente connaissance de la macroéconomie », explique la communicante Anne Méaux, patronne d’Image 7, restée en lien avec lui. De fait, Fillon voyage beaucoup, notamment à Londres où il a fait plusieurs allers-retours ces derniers jours. Mais aussi en Asie.

La pilule reste amère et il ressasse

Surtout, François Fillon se garde bien du moindre commentaire sur l’actualité politique. « De toute façon, il ne peut pas. Son association avec Tikehau est totalement incompatible avec une prise de parole publique de ce genre », renchérit un élu resté fidèle. Pas de livre, donc, pour régler ses comptes après cette désastreuse campagne. « Ce n’est pas l’envie qui lui manque et il le fera sûrement un jour. Mais pas tout de suite. Et ça sera un best-seller assuré ! » prophétise un de ses amis.

Car la pilule reste amère. En privé, Fillon ressasse. « Il est dans le remords par rapport à sa campagne, son comportement et celui des autres. Il dit souvent j’aurais dû faire ci ou j’aurais dû faire ça. Bref, son nouveau nom, c’est Monsieur J’aurais dû ! » s’emporte un élu parisien. Et que lui inspire Macron ? « Il est quand même très centré sur lui-même. Franchement, je suis perplexe sur tout ce que cela donnera à l’arrivée », marmonne-t-il. Réponse cinglante d’un ex-filloniste : « Il peut critiquer Macron. Mais le premier étage de la fusée, à savoir la réforme du travail, c’est François lui-même qui l’avait défendue pendant sa campagne… »

SHARE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here