Béziers : Robert Ménard aurait déjà dépensé 570.000 euros en procédures judiciaires

21299

Les polémiques de Robert Ménard coûtent cher à la ville de Béziers. Pascal Resplandy, élu LR d’opposition, qui est par ailleurs expert comptable, a épluché les comptes de la ville, rapportent France-Bleu Hérault et le HuffPost. D’après les documents qu’il a pu consulter, les dépenses de la ville en frais d’avocats et d’huissiers ont sérieusement augmenté depuis que Robert Ménard a conquis la mairie avec le soutien du Front national, arrivant à un total de 570.082 euros entre mars 2014 et novembre 2017.

« Les frais de justice explosent de 300.000 euros », affirme Pascal Resplandy à nos confrères de France-Bleu Hérault. Toutes les villes ont bien entendu des dépenses en frais de justice à honorer. Mais à Béziers, c’est peu dire que les dépenses liées aux multiples procédures judiciaires lancées par Ménard n’apparaissent pas justifiées.

17.000 euros pour le fichage des crottes de chien

Dans le détail, la guerre ouverte que mène le maire d’extrême droite au « Midi Libre », le quotidien régional, a coûté un peu plus de 44.157,73 euros. La micro-bataille judiciaire contre un enseignant que Robert Ménard a insulté a coûté 6.733 euros. Pire encore, le coût de son projet, suspendu par la justice, de ficher les chiens pour lutter contre les déjections : 16.897 euros.

Au « Huffington Post », l’entourage du maire assure que la municipalité dépense moins que la précédente, avec une moyenne annuelle de 143.718 euros contre 153.122 euros. « Chiffres bidons », répond Pascal Resplandy.

« On ne peut pas se permettre de dépenser cet argent », a affirmé ce dernier à France-Bleu Hérault.

« Pour vous donner une idée, c’est 2 kilomètres de voirie, 5 kilomètres de trottoir, c’est trois ou quatre écoles rénovées. On est à mi-mandat, je veux alerter le maire de Béziers pour lui dire : il faut arrêter ces extravagances. »

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici