Fédération Wallonie-Bruxelles: le budget 2018 adopté en séance plénière du Parlement

7325

Le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a approuvé mercredi soir le budget 2018 de l’entité majorité PS-cdH contre l’ensemble de l’opposition MR-Ecolo-DéFI et PTB.

L’épure table sur une augmentation des recettes de l’ordre de 251 millions d’euros grâce à la hausse du PIB et une hausse des dépenses à hauteur de 159 millions d’euros par rapport au budget 2017.

Ces moyens supplémentaires seront principalement affectés à la mise en oeuvre du Pacte pour un enseignement d’excellence, la poursuite du refinancement de l’enseignement supérieur, l’amélioration du statut des accueillantes, la mise en oeuvre d’un accord social dans le secteur non-marchand et un soutien accru aux institutions d’Aide à la jeunesse.

« Ce budget, ambitieux, mais prudent vise le progrès social et la cohésion dans la mesure où il prend en compte les besoins essentiels de la société en termes de petite enfance, d’aide à la jeunesse, d’enseignement, de recherche », a commenté le ministre du Budget, André Flahaut (PS).
Un budget total de 10 milliards d’euros

Selon les prévisions du gouvernement, l’exercice 2018 devrait se clôturer sur un déficit net de 221 millions d’euros, identique à celui prévu pour 2017.

Mais d’après la Cour de Comptes, il pourrait toutefois atteindre 256 millions d’euros. Selon le MR, il pourrait même culminer à près de 300 millions.

Le Fédération Wallonie-Bruxelles bénéficie d’un budget d’un peu plus de 10 milliards d’euros. Les trois quarts environ de ces moyens sont toutefois affectés aux politiques d’enseignement, essentiellement pour payer les salaires des profs.

SHARE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here