Collision de Millas : les obsèques de quatre collégiens

5503

L’heure est au recueillement à Saint-Féliu-d’Avall : quatre des six collégiens morts dans la collision entre un car scolaire et un train à Millas (Pyrénées-Orientales) ont été inhumés ce jeudi matin, au lendemain de la mise en examen de la conductrice de l’autobus pour homicides involontaires.

« Rien ne viendra combler le vide de votre départ »: Dans un profond recueillement et une immense tristesse, l’évêque de Perpignan a ouvert jeudi matin la cérémonie des obsèques de quatre des six collégiens morts dans la collision entre un autocar scolaire et un train à Millas (Pyrénées-Orientales).

Votre mort plonge vos parents et vos amis dans l’incompréhension, dans un abîme de douleur mais aussi dans la colère, avec cette question: pourquoi?

« Votre mort plonge vos parents et vos amis dans l’incompréhension, dans un abîme de douleur mais aussi dans la colère, avec cette question: pourquoi? », a lancé Mgr Norbert Turini, au lendemain de la mise en examen de la conductrice de l’autobus pour homicides et blessures involontaires. Alan, Loïc, Diogo et Teddy: les cercueils blancs des quatre garçons ont été disposés dans la salle polyvalente du village, plongé dans la douleur depuis la tragédie du 14 décembre.

« Votre départ laisse un vide cruel dans le coeur de vos parents et de tous vos proches. Rien ne viendra combler ce vide. Votre départ a été brutal et votre vie leur a été arrachée si violemment », a encore déclaré l’évêque.

Je vous remercie de vous faire si proches d’eux, officiels, proches, et vous les camarades du collège venus si nombreux

La cérémonie a commencé avec des chants d’enfants vêtus d’aubes blanches qui ont pris place sur l’estrade, devant les quatre cercueils blancs. Dehors, dans un vent froid, plusieurs milliers de personnes suivaient l’hommage devant un écran géant. « Je vous remercie de vous faire si proches d’eux, officiels, proches, et vous les camarades du collège venus si nombreux », a dit l’abbé Benoît de Roeck, le curé de Saint-Féliu.

« Nous pensons aussi à Ophélia (inhumée lundi), et nos pensées se tournent aussi vers Younès et ses parents », a ajouté le prêtre.

SHARE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here