Les finances du Rassemblement national toujours sous la menace

1778

Même si la justice a réduit de moitié la saisie de la subvention allouée au Rassemblement national, elle peut toujours ordonner une nouvelle saisie.

Marine Le Pen s’est-elle réjouie trop vite? Mercredi, la présidente du Rassemblement national (RN) avait présenté la décision de la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Paris comme « une victoire ».

Les magistrats venaient de réduire de moitié (de 2 à 1 million d’euros) la saisie ordonnée par la juge d’instruction sur les subventions allouées au parti d’extrême-droite. La motivation de l’arrêt ne remet cependant pas en cause la saisie elle-même ; elle invoque les difficultés financières du RN pour justifier la diminution du montant confisqué.

SHARE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here