Les insoumis·es plus que jamais mobilisé·e·s pour envoyer une 18ème députée à l’Assemblée !

1887

Cela s’était joué à quelques voix près en 2017 entre notre candidate insoumise, Farida Amrani, et Manuel Valls. Mais la désertion de l’ex Premier ministre vers Barcelone ouvre à nouveau la voie afin d’envoyer une députée supplémentaire rejoindre le groupe France insoumise à l’Assemblée nationale. Face à l’union de la droite et du centre, la candidate a toutes ses chances et pourrait donc devenir la 18ème députée du mouvement. Pour cela, rendez-vous les 18 et 25 novembre prochains lors de l’élection législative partielle de la 1ère circonscription de l’Essonne.
En attendant, le travail de terrain continue…

Car c’est une campagne de chaque instant qui se poursuit auprès des habitant·e·s de la circonscription à travers les très nombreuses actions : tractages, réunions publiques, portes à portes, rencontres, etc… L’objectif reste le même : échanger, débattre, convaincre et rétablir une relation de confiance qui a été mise à mal par les précédents mandats.

Pour cette dernière ligne droite, Farida Armani et Ulysse Rabaté (suppléant) ont pu compter sur le soutien des insoumis·es de la circonscription, mais aussi d’un peu partout.

C’était le cas ce samedi 3 novembre puisque de nombreux renforts sont venus épauler la candidate dans sa journée de campagne. Au total, cette mobilisation générale à quelques semaines du scrutin a rassemblé plus d’une centaine d’insoumis·es. Des élu·e·s comme Danièle Obono, Eric Coquerel ou Danielle Simonnet mais aussi des insoumis·es de la banlieue parisienne et même de Lille ! En effet, un bus était parti un peu plus tôt du Nord pour venir appuyer ce weekend de mobilisation. Des forces vives qui étaient les bienvenues pour aider l’équipe de campagne.

Après un briefing au local et une longue journée d’action, ce sont finalement plus de 2000 portes ouvertes, des centaines de contacts pris et de très nombreuses discussions avec les habitant·e·s de la circonscription qui ont pu se faire. Une grande réussite dans la lignée des actions quotidiennes des insoumis·e·s localement.

Les retours positifs lors de ces initiatives et les très bons résultats lors des élections de 2017 laissent sérieusement entrevoir la possibilité d’une victoire lors de cette élection partielle.

Mais la mobilisation ne s’arrête pas là puisque les deux dernières semaines de campagnes s’annoncent chargées (voir ci-dessous) avec notamment la venue de plusieurs député·e·s insoumis·e·s mais aussi de nombreux militant·e·s d’ici et d’ailleurs, déterminé·e·s à envoyer une 18ème députée à l’Assemblée.

SHARE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here