Entreprise Luxfer (63) : 136 emplois « sacrifiés sur l’autel de la finance »

1641

Romain Dureau, candidat aux élections européennes, s’est rendu ce mardi 4 décembre à l’usine Luxfer, à Gerzat dans le Puy-de-Dôme. L’usine est actuellement bloquée par les salarié·e·s qui viennent d’apprendre la fermeture du site en juin 2019. 136 emplois sont menacés.

Communiqué de Romain Dureau :
La direction de l’entreprise Luxfer vient d’annoncer la fermeture de l’usine de Gerzat (63), prévue en juin 2019 : ce sont 136 emplois qui seront ainsi délocalisés au Royaume-Uni ou aux Etats-Unis. Ce seront autant de familles dont le quotidien va être bouleversé.

Cette décision est d’autant plus honteuse que le site est tout à fait rentable pour l’entreprise. Les salariés disposent par railleurs d’un savoir-faire particulier pour la fabrication de bouteilles de gaz (oxygène) très légères, notamment utilisées par les pompiers, ou encore dans les hôpitaux.

Où est donc le ruissellement promis par E. Macron, qui a doublé et entériné le « Crédit Impôt Compétitivité Emploi » (CICE) pour un total de 40 milliards d’euros par an, cadeau quasi-direct aux actionnaires des multinationales.

Il est temps de lutter réellement contre les délocalisations en osant d’une part l’harmonisation sociale, fiscale et environnementale en Europe, et d’autre part la mise en oeuvre d’un protectionnisme solidaire et écologique.

Des rassemblements sont prévus devant l’usine de Gerzat samedi 8 et dimanche 9 décembre, à partir de 8h. Je vous invite à venir nombreux pour soutenir le combat des salariés pour l’emploi et leur dignité.

SHARE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here