A Paris, Bourges et en régions : ce que les Gilets jaunes prévoient pour l’acte 9 samedi

6314

Les deux principales manifestations de Gilets jaunes sont attendues à Paris et Bourges samedi, lors de l’acte 9 de la mobilisation. D’autres rassemblements auront lieu ailleurs en France.

Malgré le début imminent du grand débat national, les Gilets jaunes ne renoncent pas. Remobilisés la semaine dernière (50.000 manifestants partout en France), ils espèrent confirmer le regain de forme du mouvement à l’occasion de l’acte 9 samedi. Sur l’ensemble du territoire, « nous anticipons le fait qu’on puisse revenir à un niveau de mobilisation qui se situe avant les fêtes de Noël », a estimé vendredi le directeur général de la police nationale (DGPN) Eric Morvan sur France Inter. Paris et Bourges sont évoquées, mais d’autres manifestations sont également attendues dans les principales villes françaises.

Un nouveau test à Paris
La manifestation parisienne du 5 janvier (3.500 personnes) a redonné espoir aux Gilets jaunes, en quête d’un second souffle après les fêtes. De nouvelles manifestations sont prévues samedi dans la capitale : quatre ont été déclarées en préfecture, selon BFMTV. Le principal événement Facebook – « Acte 9 : Paris Nous Revoilà!!! » -, qui donne rendez-vous sur le parvis de La Défense à partir de 9h, réunit plus de 3.200 participants et 16.000 intéressés.

Mais comme c’est le cas depuis plusieurs semaines, le véritable lieu de rassemblement devrait finalement être dévoilé au dernier moment. L’un des visages de la contestation, Eric Drouet, sera à Paris samedi. Il l’a à nouveau rappelé jeudi sur son groupe Facebook « La France en colère ». Plusieurs vidéos très relayées sur les groupes de Gilets jaunes appellent les gens du voyage à se rendre à Paris en réaction à l’arrestation du boxeur, Christophe Dettinger (surnommé le « gitan de Massy »), qui avait frappé des gendarmes samedi dernier.

Sur les 80.000 policiers et gendarmes mobilisés annoncés dans toute la France, 5.000 seront à Paris avec 14 véhicules blindés sur roues de la gendarmerie. Le préfet de police Michel Delpuech s’attend à « plus de radicalité ». « Nous observons semaine après semaine une dérive vers des comportements de plus en plus violents », a-t-il déclaré à l’AFP. Interviewé par Brut vendredi, Christophe Castaner a estimé que « ceux qui viennent manifester dans des villes où il y a de la casse qui est annoncée savent qu’ils seront complices de ces manifestations-là ».

Une manifestation à Bourges malgré l’interdiction préfectorale
L’autre moment fort de l’acte 9 était attendu à Bourges, mais l’incertitude la plus totale plane sur la manifestation organisée par Priscillia Ludosky et Maxime Nicolle depuis vendredi. La préfète du Cher Catherine Ferrier a en effet annoncé l’interdiction de tout rassemblement dans le centre historique de la ville.

Selon l’arrêté consulté par l’AFP, une « proposition de parcours excluant le centre-ville a été actée ». Il devrait donc y avoir une manifestation à Bourges samedi. « Moi j’y serais », a écrit Maxime Nicolle sur son groupe « Fly Rider infos blocage ». L’événement Facebook « Acte 9 : rassemblement des gilets jaunes au centre de la France », relayé par Priscillia Ludosky, réunit 2.700 personnes annonçaient leur participation au rassemblement et 13.000 se disaient intéressées vendredi après-midi.

La municipalité, chef-lieu du Cher, a pris ses précautions : elle a démonté ses horodateurs et son mobilier urbain, sécurisé les chantiers et fermera ses musées, jardins et bâtiments publics. Les habitants sont « inquiets », selon le maire Pascal Blanc.

Des manifestations en régions
Comme lors des précédentes journées d’action nationale, d’autres manifestations sont prévues dans plusieurs villes :

A Bordeaux, une nouvelle journée de mobilisation est attendue. Sur Facebook, l’événement « ACTE 9 : Samedi 12 janvier BORDEAUX » réunit plus de 1.900 personnes.
A Toulouse, où le mouvement est aussi très suivi, plus de 1.800 personnes participent à l’événement « ACTE 9 : On lâche rien! En avant vers la victoire! »
A Marseille, un peu moins de 1.000 personnes ont annoncé participer à l’événement « Acte 9 – Marseille – Mobilisation générale ». Un chiffre à peu près équivalent à celui de Lyon.
D’autres mobilisations sont attendues dans les grandes villes à Strasbourg, Lille, Nantes, Rennes… Ainsi que des rassemblements régionaux à Nîmes (Gard), Bar-le-Duc (Meuse) ou encore à Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor).

SHARE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here