Marlène Schiappa chez Cyril Hanouna : bonne ou mauvaise idée?

4751

Vendredi soir, la secrétaire d’Etat Marlène Schiappa co-animera une émission spéciale de Balance ton post avec Cyril Hanouna. Alors qu’une polémique est née sur les réseaux sociaux, le JDD démêle le pour et le contre d’une telle intervention.

L’annonce a été faite lundi soir : la ministre Marlène Schiappa va co-animer vendredi soir avec Cyril Hanouna l’émission Balance ton post. Intitulé « La parole aux Français » et diffusé en direct, ce numéro spécial sera consacré au grand débat national, lancé par le gouvernement en réaction au mouvement des Gilets jaunes. « Retraités, infirmiers, demandeurs d’emploi, commerçants, enseignants, agriculteurs […] témoigneront de leur quotidien », a précisé la chaîne C8. Les téléspectateurs « voteront en direct pour retenir sept idées qui seront transmises au gouvernement », peut-on également lire.

La participation de la secrétaire d’Etat a déclenché une polémique sur les réseaux sociaux. Le JDD démêle le pour et le contre d’une telle intervention.

POUR : toucher un plus grand nombre de Français
Face aux critiques, c’est par ce biais que Marlène Schiappa a défendu cette initiative. « Je trouve ça assez incroyable : le fait de mettre de côté une partie de la population du débat public, de leur dire ‘vous n’êtes pas assez bien pour participer au débat public’, c’est une des raisons qui nous ont amenés à avoir les gilets jaunes », a déclaré la secrétaire d’Etat à l’Egalité hommes-femmes et à la lutte contre les discriminations, qui assume « sortir des codes de la politique traditionnelle ». « Je crois que c’est au contraire une bonne initiative que d’aller s’adresser à 700.000 personnes qui regardent l’émission de Cyril Hanouna et qui peut-être n’auraient pas su comment participer au grand débat national », a-t-elle poursuivi.

CONTRE : Le choix de l’émission
C’est le principal reproche fait depuis l’annonce de la participation de Marlène Schiappa à Balance ton post. En juin dernier, le Conseil d’état avait confirmé deux des trois sanctions prises par le CSA à l’encontre de l’animateur.

En décembre 2016, lors d’un « jeu », la chroniqueuse Capucine Anav avait été poussée à toucher le sexe de Cyril Hanouna. Le Conseil d’Etat avait estimé que « ce type de comportement place la personne concernée dans une situation dégradante et tend à donner de la femme une image stéréotypée la réduisant à un statut d’objet sexuel ».
En mai 2017, Cyril Hanouna s’était fait passer pour bisexuel dans une petite annonce avant de répondre, en direct, aux hommes qui le contactaient. Le Conseil d’Etat avait notamment « souligné que l’animateur a constamment adopté une attitude visant à donner une image caricaturale des homosexuels qui ne peut qu’encourager les préjugés et la discrimination à leur encontre ».

Marlène Schiappa a déjà participé à l’émission Touche pas à mon poste le 8 mars 2018, à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes. « Je note Cyril que vous avez fait beaucoup de progrès dans la maîtrise de votre antenne. Vous pouvez être tout aussi drôle tout en étant respectueux, donc bravo pour ça », avait-elle alors déclaré sur le plateau.

POUR : Hanouna a souvent donné la parole aux Gilets jaunes
Depuis le début du mouvement en novembre dernier, Cyril Hanouna a donné la parole à deux nombreux Gilets jaunes. Que ce soit dans son émission quotidienne Touche pas à mon poste et celle hebdomadaire donc, Balance ton post. Fin novembre, Maxime Nicolle alias Fly Rider, devenu depuis l’un des porte-voix des manifestants, était présent sur le plateau. Lors de cette même émission, Cyril Hanouna avait déclaré : « Si demain, je peux être votre porte-parole à la télé ; si vous voulez venir me voir à chaque fois que vous avez un message et qu’on puisse faire avancer les choses dans le calme […] on le fera avec plaisir. »

CONTRE : Une co-animation et pas une simple participation
Sur le communiqué de la chaîne, Cyril Hanouna et Marlène Schiappa s’affichent en photo – de tailles identiques – côte à côte. Comme pour bien montrer qu’il co-animeront l’émission. Pourquoi un tel choix? Pourquoi ne pas se limiter à une participation? « Je ne vais pas animer le show, je viens avec mes paperboards, mes feutres, on va faire un atelier constructif », a expliqué la secrétaire d’Etat mardi sur Europe 1.

En juillet 2018, Marlène Schiappa avait déjà joué le rôle d’intervieweuse avec Claire Chazal dans Paris-Match. Ce qui avait là aussi entraîné une polémique sur un éventuel « mélange des genres ». La secrétaire d’Etat avait alors dénoncé « le mépris agressif d’une petite caste […] pour tout ce qui sort des ‘codes' ». Et d’ajouter : « Le devoir des politiques est de parler à tous. »

La fin de semaine de Marlène Schiappa sera médiatiquement bien remplie : elle sera également sur le plateau de France 2 jeudi soir pour L’Emission politique, elle aussi consacrée au grand débat. Le ministre Jean-Michel Blanquer sera à ses côtés.

POUR : D’autres politiques ont déjà participé à l’émission
Marlène Schiappa ne sera pas la première responsable politique sur le plateau de Balance ton post. Parmi les précédents invités : Nicolas Bay (Rassemblement national), Alexis Corbière et Adrien Quatennens (La France insoumise), Thierry Solère et Marie Lebec (En marche) ou encore le secrétaire d’Etat Mounir Majhoubi… Mais contrairement à Marlène Schiappa, ils n’étaient pas là pour animer l’émission.

SHARE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here