Gérald Darmanin reste ministre, mais sera candidat aux municipales à Tourcoing en 2020

2186

Gérald Darmanin annonce dans un entretien au Parisien qu’il « continuera sa tâche au gouvernement » et ne briguera pas la succession du maire de Tourcoing, Didier Droart, mort le 24 janvier dernier. Pour autant, le ministre des Comptes publics prévient qu’il sera bien candidat aux municipales de 2020.

Depuis dix jours, et la mort, le 24 janvier dernier, du maire de Tourcoing (Nord) Didier Droat, les regards étaient tournés vers Gérald Darmanin, le ministre des Comptes publics qui aurait pu quitter le gouvernement pour regagner son ancienne mairie. Dimanche soir, dans un entretien publié sur le site du Parisien, il met fin à cette rumeur en annonçant sa volonté de rester à Bercy : « Tant que le président de la République et le Premier ministre me feront confiance, je continuerai ma tâche au gouvernement. »

Une décision que le ministre, qui est toujours premier adjoint de Tourcoing, a prise dimanche matin avec le reste de l’équipe municipale. Samedi, il avait assisté aux obsèques de Didier Droat, au côté du Premier ministre Edouard Philippe.

Candidat à la mairie, mais en 2020 seulement
« Le pays connaît des moments difficiles et je ne suis pas du genre à ne pas assumer mes responsabilités, à abandonner au milieu du chemin », développe encore, sur le site du Parisien, Gérald Darmanin qui « avait tout de suite écarté l’hypothèse » d’un cumul entre Bercy et la mairie de Tourcoing.

Je n’imagine pas la vie politique sans passer par le suffrage universel

Pour autant, le ministre n’abandonne pas sa ville. « Nous avons trouvé une solution qui me permet de remplir mes responsabilités au sein du gouvernement, et d’être dans une équipe municipale soudée, très proche, dont je continuerai à être le premier adjoint », explique-t-il dimanche soir.

Et d’annoncer qu’il sera bien candidat en 2020 aux élections municipales. « Je n’imagine pas la vie politique sans passer par le suffrage universel, sans avoir un ancrage local », déclare-t-il.

Darmanin se cherche un « remplaçant », pas un « successeur »
Le JDD s’était déjà fait écho de ce positionnement. « Je ne cherche pas un successeur à Tourcoing, je cherche un remplaçant, confiait-il à des proches il y a peu. Si je suis au gouvernement, ce n’est pas pour mes diplômes mais parce que je suis un élu. Ma légitimité vient de là : si je ne suis plus élu, je ne suis rien. »

En 2020, Gérald Darmanin fera donc campagne pour la mairie. Sera-t-il, comme en 2014, tête de liste? Ce scrutin à venir sera en tout cas l’occasion pour le ministre des Comptes publics de s’ouvrir une nouvelle porte de sortie.

SHARE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here