Gilets jaunes : ce que prévoient les manifestants pour l’acte 19 samedi

6753

Le gouvernement a annoncé des mesures sécuritaires pour éviter que les violences de samedi dernier ne se reproduisent lors de l’acte 19. A Paris, les Gilets jaunes pourraient se réunir place du Trocadéro et plusieurs manifestations sont prévues en région.

« Votre première mission sera de maintenir l’ordre public dans la capitale. » Voilà le premier message adressé par le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, au nouveau préfet de police de Paris, Didier Lallement. Le gouvernement a annoncé des mesures sécuritaires, notamment l’interdiction de manifester dans les quartiers « les plus touchés » comme les Champs-Elysées, suite aux violences de l’acte 18 des Gilets jaunes. Le Premier ministre, Edouard Philippe, a également reporté son déplacement en Guyane, prévu de vendredi à dimanche, « compte tenu du contexte particulier lié aux questions d’ordre public ».

Plusieurs événements annoncés à Paris
Que prévoient les manifestants pour ce nouveau samedi de manifestations? Pour l’heure, rien n’est encore vraiment planifié ; les leaders du mouvement n’ont pas indiqué leur présence dans telle ou telle ville. Samedi soir dernier, dans une vidéo, Maxime Nicolle affirmait être « déterminé à ne pas lâcher ». Il annonçait la poursuite des actions « la semaine prochaine, la semaine d’après aussi », mais affirmait que pour l’acte 19, les manifestants resteraient chez eux, en province.

Sur Facebook, plusieurs pages d’événements ont été lancées, avec à chaque fois quelques centaines de participants annoncées, pour Paris : « Gilets jaunes 2e sitting au Trocadéro » ; « On retourne à Paris! » ; « On lâchera pas, tous à Paris » ou encore « Tous en gilets jaunes, on lâche toujours pas! » Le Trocadéro pourrait donc être le lieu de rassemblement de l’acte 19.

Et en régions?
D’autres pages évoquent des rassemblements en province : « Nos yeux valent moins que la vitrine du Fouquet’s » à Lille ; de Strasbourg à Metz ; à Lyon, à Toulouse, à Montpellier ou à Guéret, dans la Creuse…

A Nice, le maire Christian Estrosi a annoncé que le gouvernement interdirait les manifestations de Gilets jaunes dans un « périmètre défini » samedi, alors que le président chinois Xi Jinping débutera dimanche sur la Côte d’Azur sa visite officielle en France. Pour autant, un visuel circule sur les réseaux sociaux, indiquant que le rassemblement est maintenu.

La contravention encourue en cas de participation à une manifestation interdite est passée de 38 à 135 euros, selon un décret publié jeudi au Journal Officiel, et qui entre « en vigueur immédiatement ».

Un autre des porte-voix du mouvement, Eric Drouet, avait laissé entendre que l’acte 18 serait sa dernière manifestation en tant que telle, avant « le début des vrais samedis jaunes ». « Le samedi 16, je resterai le temps qu’il faudra sur les Champs-Elysées et l’Arc de Triomphe. Après faudra penser à autre chose », avait-il affirmé dans un live sur YouTube, défendant appelant au « blocage des ports et des raffineries ».

Priscillia Ludosky a annoncé qu’elle se rendrait samedi à Tourcoing :

Priscillia.L
@PLudosky
Tourcoing-Lille
💛
Rdv samedi
Va falloir se lever tôt 🤦🏾‍♀️

Un « très gros acte » à Toulouse le 13 avril
Ce dernier a d’ailleurs affirmé sur les réseaux sociaux qu’il pourrait se rendre à Toulouse le 30 mars (acte 20). C’est d’ailleurs dans la ville rose que devrait avoir lieu le prochain « très gros acte » évoqué pour les semaines à venir. « Ce sera le 13 avril (acte 22) à Toulouse », a confirmé Maxime Nicolle dans une vidéo publiée dans la nuit de lundi à mardi. Ainsi, deux pages ont déjà été créées sur Facebook : « Rassemblement historique à Toulouse pour une nouvelle démocratie » et « Toulouse capitale nationale des Gilets jaunes ». Dans cette ville, des interdictions de manifester seront prises sur la place du Capitole et sur un « périmètre plus large » samedi. Quid des semaines suivantes?

Un acte 23 baptisé « Ultimatum 2 appel national et international tous à Paris » le 20 avril a également vu le jour. Jeudi, près de 10.000 personnes se disent intéressées et 3.000 affirment vouloir y participer.

SHARE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here