Notre-Dame de Paris : émotion et stupeur en une des journaux partout dans le monde

1370

EN IMAGES – En France comme à l’étranger, l’incendie de Notre-Dame de Paris figure en une de la plupart des quotidiens ce mardi matin.

On mesure l’échelle d’un drame international aux images qui se fixent en première page des journaux. Ces images qui marquent l’histoire. Partout dans le monde ce mardi matin, et alors que l’incendie a été maîtrisé, Notre-Dame de Paris en feu est à la une. Un titre revient le plus souvent, utilisé dès 21h15 par Libération, qui, encore une fois, se distingue par la puissance de son choix photo et du rapport texte-image : « Notre Drame », titre sobrement le quotidien telle une nécrologie.

Nice Matin, Libération Champagne, le Courrier Picard ou encore La Montagne utilisent la même expression, le même jeu de mots, à la une. La plupart des photos montrent la chute de la flèche emblématique de l’édifice parisien qui culminait à 93 mètres.

« Tragédie », « Impensable », « touchés au coeur », « drame », « désolation », « tristesse : autant de mots qui reviennent en une de la presse régionale française, dont la quasi-totalité des titres donne une place majeure (voire la couverture intégrale) à l’événement. Signe de l’importance de l’événement, des journaux spécialisés donnent une place à cette tragédie : L’Equipe lui consacre un appel de une (« Le sport aussi pleure Notre-Dame ») et Les Echos y consacre sa manchette.

La Croix plein d’espoir
Très attendue, la une du quotidien catholique La Croix est très puissante avec un titre rassembleur : « Le coeur en cendres ». Le journal publie dès la première page un éditorial plein d’espoir, qui se conclut ainsi : « Tout un peuple fêtera la réouverture de ses portes ».

A l’étranger, Notre-Dame de Paris fait également la une des quotidiens. De la Belgique aux Etats-Unis en passant par le Kosovo, la Grande-Bretagne ou l’Espagne… Toute la soirée d’ailleurs, les sites Internet d’actualité mais aussi les chaînes de télévision, partout dans le monde, ont suivi en direct la tragédie. Jusqu’à la maîtrise de l’incendie. Les quotidiens américains, pour certains, titrent « Notre Dame sauvée », qui ont eu le temps d’attendre avant le bouclage, décalage oblige. Mais ce matin, en une, ce sont surtout les flammes qui sont marquantes. Et qui resteront dans l’histoire.

SHARE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here