Alliade Habitat veut lancer une ferme urbaine à Lyon

6686

Les consultations concernant ce projet éco-responsable, qui en est à ses prémices, seront lancées en septembre 2020 au cœur de la ZAC des Girondins à Gerland (7e). Alliade y prévoit la construction de 100 logements et l’intégration d’une exploitation agricole.

Filiale d’Action Logement dont la vocation majeure est le logement des salariés d’entreprises et familles modestes mais aussi des étudiants, Alliade Habitat a présenté son cap pour 2020. Le bailleur, qui mise notamment sur un développement de son offre englobant pour l’heure 42 356 logements sur la région, veut aussi diversifier ses solutions par des projets innovants.

« RETROUVER UNE CONSOMMATION ALIMENTAIRE PLUS DURABLE »

Parmi ces projets, celui d’une ferme urbaine en plein cœur de la ZAC des Girondins à Lyon 7e sur lequel planche entre autres l’école nationale supérieure d’architecture de Lyon. Alliade Habitat y prévoit « la construction de 100 logements, dont la moitié en locatif et l’autre moitié en accession sociale », souligne Elodie Aucourt, la directrice générale, à propos d’un immeuble à l’objectif original : permettre à ses habitants « de retrouver une consommation alimentaire plus durable ». Pour atteindre ce but, la ferme urbaine des Girondins miserait sur l’intégration, en cœur d’îlot, d’une exploitation gérée par un agriculteur en collaboration avec les habitants.

Le nouveau quartier pousse depuis 2012 : environ 3 000 logements sont sortis de terre dans cette partie du 7e arrondissement. Photo Progrès /Joël PHILIPPON Le nouveau quartier pousse depuis 2012 : environ 3 000 logements sont sortis de terre dans cette partie du 7e arrondissement.

CULTURES SUR LES TOITS

Les consultations concernant ce site éco-responsable, qui en est à ses prémices, seront lancées en septembre prochain pour un aboutissement possible sous trois ans. La faisabilité du projet, qui intégrera aussi des logements réservés au dispositif de colocation citoyenne So Coloc développé par Alliade Habitat, repose aussi sur la désignation d’un agriculteur, qui pourra développer des cultures sur les toitures de l’immeuble. Des toitures qui devront proposer une hauteur de terre suffisante.

SHARE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here