Depuis Fukushima, La France n’a toujours pas compris

1762

Depuis Fukushima, la France s’entête dans une voie sans issue

En 2011, le coût de l’EPR était estimé à 6 milliards d’euros, pour un démarrage en 2017. Construit par AREVA, ce réacteur nucléaire dépasse aujourd’hui les 12,4 milliards d’euros pour un démarrage prévu fin 2022.

La France aurait pu débuter une transition énergétique conséquente en récupérant ces 6 milliards d’euros de surcoût : ils représentent l’installation de plus de 2 000 éoliennes, 6 000 hectares de panneaux solaires, ou la rénovation thermique de 200 000 logements de 50 m².

Le nucléaire français est toujours aussi dangereux

En 2011, après Fukushima, il était prévu d’installer un groupe Diesel d’Ultime Secours (DUS) dans chacune des 19 centrales nucléaires. À ce jour, en raison de « problèmes techniques », une seule centrale est équipée ! Et le « Grand Carénage », censé améliorer la sûreté, et estimé à plus de 50 milliards d’euros, est loin d’être achevé.

La France s’entête en solitaire

Neuf ans après Fukushima, sur le continent européen, seuls cinq pays lancent encore de nouveaux projets de centrales nucléaires. Les autres ont décidé d’en sortir, ou n’y sont jamais entrés. Quand est-ce que la France cessera sa splendide solitude ?

La France subventionne le nucléaire contre toute logique

Pour « sauver » le nucléaire français, l’État a déboursé plus de 2 milliards d’euros en 2016 pour aider EDF à reprendre l’activité réacteurs d’AREVA en déroute.

Aujourd’hui, l’État veut privatiser les secteurs rentables d’EDF (hydraulique, énergies renouvelables) et ne conserver que le nucléaire, qui coûte bien plus qu’il ne rapporte, sans même évoquer les 35 milliards du centre d’enfouissement de Bure… Si la France est aujourd’hui en retard sur les accords de Paris, c’est aussi à cause de sa politique nucléaire !

Pour l’environnement, pour notre avenir et celui de nos enfants, sortons du nucléaire. Cette énergie ne sauvera pas le climat, car elle donne l’illusion de pouvoir continuer aveuglément comme avant.

#Désintox rédigé par le groupe thématique Énergie de La France insoumise.

SHARE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here