Chauffeurs Uber : le référendum californien entérinant leur indépendance jugé inconstitutionnel

5001

La « proposition 22 », qui consacrait le travail rémunéré à la tâche, est jugée « inapplicable ». Uber va faire appel. Contractuels ou employés ? Le statut des chauffeurs d’applications comme Uber est de nouveau dans la balance en Californie, où un juge a considéré, vendredi 20 août, comme inconstitutionnel et « inapplicable » un référendum de novembre 2020 entérinant leur « indépendance », selon des médias américains.

Les leaders américains de la réservation de voitures avec chauffeurs, Uber et Lyft, avaient soumis au vote une loi faisant de ces conducteurs des indépendants, alors que cet Etat américain avait adopté, en 2019, un texte qui imposait à ces entreprises de traiter leurs chauffeurs comme des employés.

Les deux sociétés et d’autres plates-formes alliées avaient remporté la partie : les électeurs du Golden State avaient voté à 58,6 % en faveur de la « proposition 22 », qui consacrait le travail rémunéré à la tâche tout en accordant aux chauffeurs quelques avantages sociaux.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici