Le centre de vaccination de Gerland a coûté plus de 2,4 millions d’euros en 2021

9506

Une délibération portant sur le vote d’une subvention de l’Agence régionale de Santé (ARS) Auvergne Rhône-Alpes visant à participer aux coûts de fonctionnement du centre de vaccination de Gerland (Lyon 7e), a permis de découvrir quelques chiffres sur le pôle ouvert depuis le 14 janvier dernier au Palais des Sports.

Coup de pouce financier. Ce jeudi 18 novembre, une délibération du conseil municipal portait sur le vote d’une subvention de 1 740 000 € de la part de l’Agence régionale de santé (ARS) Auvergne-Rhône Alpes pour l’année 2021, notamment pour participer aux coûts d’ouverture et de fonctionnement du centre de vaccination de Gerland. Ce dernier, l’un des plus importants de France, a coûté, pour la Ville de Lyon, 2 485 714 euros en 2021.

Le centre avait ouvert le 14 janvier dernier : il n’avait cessé de monter en puissance, pour assurer jusqu’à 3 000 injections par jour. En huit mois, ce sont plus de 450 000 vaccinations qui ont été décomptées au sein du Palais des Sports de Gerland. « Il s’agit d’une contribution majeure à l’offre de vaccination du territoire », affirmait Céline de Laurens, adjointe déléguée à la santé, lors de sa prise de parole.

LE MAIRE DE LYON SE FÉLICITE DE LA COUVERTURE VACCINALE

L’élue n’a d’ailleurs pas manqué de féliciter tous les acteurs qui ont pris part au projet, que ce soit la Métropole, l’État, les Hospices civils de Lyon (HCL) ou encore les corps médicaux. Plus tôt dans la journée en ouverture du conseil municipal, Grégory Doucet, maire de Lyon, se réjouissait d’une couverture vaccinale d’environ 94 % pour les plus de douze ans dans le Rhône, soit un nombre qui dépasse de sept points la moyenne nationale.

L’édile lyonnais a profité de sa prise de parole pour faire le point sur la reprise de l’épidémie : « Dans la métropole de Lyon, la positivité de 3,9 % est en hausse depuis plusieurs semaines […] Mais le nombre de patients, 118 personnes actuellement en réanimation dans la région, reste mesuré ». En septembre dernier, Philippe Pin, directeur du centre de vaccination, expliquait au Progrès que le Palais des Sports de Gerland resterait un centre de vaccination, au moins jusqu’au mois de décembre. Selon nos informations, l’avenir du centre de vaccination devrait se jouer lors d’une réunion dans le courant de la semaine prochaine.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici