Nouvelles évacuations dues à un incendie de forêt dans le sud de la France, « année record » européenne 2022 en termes d’incendies

5240

Dans le sud de la France, environ un millier de personnes ont été évacuées en raison d’un incendie de forêt. Les évacuations ont eu lieu dans le département de l’Aveyron, où, selon les autorités locales, 1260 hectares de nature ont été perdus.

L’incendie semblait maîtrisé après six jours samedi. Quelque 3 000 personnes qui avaient déjà été évacuées ont donc été autorisées à rentrer. Mais maintenant que l’incendie s’est déclaré, les habitants de la ville de Mostuéjouls, entre autres, ont été mis en sécurité par mesure de précaution. Il n’y a pas de blessures.

Un résident local fait l’objet d’une enquête pour avoir accidentellement causé l’incendie. Une partie métallique de sa remorque aurait pris la route, libérant des étincelles. La France est aux prises avec une sécheresse extrême et une série de vagues de chaleur cet été. En raison de nombreux incendies de forêt cette année, plus de nature a été perdue que les années précédentes. Les autorités déploient des unités de détection supplémentaires pour attraper d’éventuels incendiaires dans le col.

Dans le département du sud-ouest de la Gironde, où des dizaines de milliers de personnes ont été évacuées la semaine dernière, le feu de forêt est sous contrôle grâce à une nuit pluvieuse. Un responsable local parle d’une « amélioration significative » de la situation, mais prévient que « la bataille n’est pas terminée » car le feu n’est pas complètement éteint et peut s’embraser.

Auparavant, l’incendie dans le département, qui avait éclaté à la suite d’un incendie antérieur en juillet, était qualifié de  » monstre. »Les deux grands incendies successifs contribuent au fait que le Système d’information sur les incendies de forêt (EFFIS) de la Commission européenne a jusqu’à présent désigné cette année comme une année record en termes d’incendies de forêt. Jamais auparavant depuis 2006, lorsque le système a commencé à enregistrer, autant d’hectares de forêt n’avaient été brûlés au milieu de l’année. Depuis le 1er janvier, 662 776 hectares ont été détruits dans l’Union européenne.

L’énorme sécheresse et la chaleur en Europe sont citées comme les principales causes. En Espagne, 246 278 hectares de forêt ont déjà été perdus. Viennent ensuite la Roumanie (150 528 hectares), le Portugal (75 277 hectares) et la France (61 289 hectares). La Slovénie a subi le plus grand incendie de son histoire en juillet et il y a également eu des incendies en Allemagne, en Croatie, en Autriche et en Grèce.

 

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici