La France prépare un gazoduc désaffecté pour fournir plus de gaz d’hiver à l’Allemagne

4660

La France est en train de réactiver un gazoduc déclassé dans son département administratif du nord-est de la Moselle, construit à l’origine pour des flux d’est en Ouest, afin d’envoyer du gaz à l’Allemagne dans le cadre d’un accord énergétique dévoilé par le président Emmanuel Macron, ont annoncé des responsables français.

La France sera en mesure de fournir 130 gigawattheures (GWh) par jour, une infime fraction des besoins de l’Allemagne, ont précédemment déclaré des responsables du ministère français de l’Énergie, tandis que l’Allemagne sera prête à fournir de l’électricité à la France en cas de pénurie d’approvisionnement au milieu de l’hiver.

Macron est sous pression pour soutenir les importations d’électricité de la France alors que le géant énergétique public EDF fait face à un nombre record de défaillances de réacteurs nucléaires, exacerbant la crise énergétique en Europe.

De son côté, l’Allemagne a été victime des coupes russes dans les approvisionnements en gaz européen, ce qui fait craindre que des volumes russes toujours faibles ne conduisent à des pénuries hivernales.

Les dirigeants européens ont parlé de la nécessité de former un front unique contre les conséquences des actions de la Russie.

« Macron est sous pression à cause de la situation de l’électricité en France. Le signal « L’Allemagne et la France se soutiennent mutuellement » est donc important », a déclaré à Reuters une source gouvernementale allemande.

« Nous n’attendons pas de la France qu’elle résolve nos problèmes de gaz. Mais tout approvisionnement possible en gaz est un signe pour les marchés que nous traverserons l’hiver. »

Grâce à l’interconnexion réactivée, la France pourra fournir à l’Allemagne jusqu’à 20 térawattheures (TWh) de gaz provenant de ses réserves pendant l’hiver, ce qui correspond à environ 2% de la demande de gaz de la première économie européenne.

Avant la guerre en Ukraine et l’arrêt des approvisionnements russes, le gaz circulait généralement d’est en ouest à travers le continent.

La France fournit déjà du gaz à l’Allemagne, généralement via la Belgique ou la Suisse. Les flux d’ouest en Est via l’interconnexion Mosellane seraient une première, selon un ministère français de l’Energie.

« L’Allemagne a besoin de notre gaz et nous avons besoin d’électricité du reste de l’Europe, en particulier de l’Allemagne », a déclaré Macron lors d’une conférence de presse après une conversation téléphonique lundi avec le chancelier allemand Olaf Scholz.

Des technocrates français et allemands travaillaient à résoudre des problèmes techniques et réglementaires mineurs liés aux déodorants, a déclaré un responsable du ministère français de l’Énergie. La France ajoute des parfums au gaz avant de le pomper à travers le pays, contrairement à l’Allemagne.

« Cela se produira », a déclaré le responsable de l’énergie à propos de la réactivation du pipeline.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici