L’Allemagne et la France veulent renforcer la coopération industrielle: « ensemble, donner une impulsion à la politique industrielle européenne”

1581

L’Allemagne et la France souhaitent coopérer davantage sur des technologies clés d’importance stratégique. Il s’agit par exemple de la technologie de l’hydrogène, de la production de cellules de batterie ou de la recherche en santé, ont annoncé mardi le ministre allemand de l’Economie Robert Habeck et son homologue français Bruno Le Maire dans un communiqué conjoint depuis Paris.

Une alliance franco-allemande est nécessaire pour développer la souveraineté européenne et faire face à des défis tels que la guerre russe en Ukraine, les prix élevés de l’énergie et la concurrence mondiale, a déclaré Habeck. « Ensemble, nous voulons donner une impulsion à une politique industrielle européenne qui renforce notre viabilité future.”

Les deux pays souhaitent également travailler plus étroitement ensemble sur la question des matières premières afin de rendre l’Union européenne plus indépendante. Au niveau européen, une nouvelle plateforme pour les technologies de transformation sera créée. L’Allemagne souhaite également réduire sa dépendance économique à l’égard de la Chine, en plafonnant l’assurance-crédit pour le marché chinois, afin que les entreprises allemandes exportent davantage vers d’autres pays.

La visite du ministre allemand à Paris s’inscrit dans une série de rencontres franco-allemandes cette semaine, visant à relancer les relations difficiles entre les deux pays. Habeck a également été reçu par le président français Emmanuel Macron. Jeudi, le chancelier allemand Olaf Scholz a rencontré la Première ministre française Elisabeth Borne à Berlin.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici